Le Coidori : le tournebroche où vous voulez, quand vous voulez.

Publié le : 15/01/2019 13:28:07
Catégories : En bref

Le Coidori : le tournebroche où vous voulez, quand vous voulez.

Qu’y-t-il de plus convivial qu’un méchoui entre amis, un délicieux rôti en famille ou encore un barbecue entre collègues ? Depuis l’Antiquité, en passant par le Moyen-Age français ou la Conquête de l’Ouest américain ou les touaregs du Sahara, la flamme a toujours été synonyme de convivialité et de partage. Rôtir la viande est ainsi un geste ancestral qui a traversé toutes les époques et toutes les cultures. Aujourd’hui ce geste traditionnel bénéficie de l’apport précieux de la technologie la plus moderne avec la création exclusive du Coidori. Le Coidori est un concentré d’innovation au service de l’art de rôtir : la technologie au service de la gastronomie. Le maître-mot de cet instrument de cuisine inédit est : pratique. Ultramobile, le Coidori est facile d’utilisation et ravira tous les amateurs de cuisson à la broche qui sont habituellement freinés par le coût et la complexité du matériel proposé jusqu’ici sur le marché. Cochons de lait, agneaux, poulets et autres délices gastronomiques sont désormais à portée de main. En toutes occasions, avec son design moderne, disponible dans les couleurs Rouge ou Jaune, le Coidori apportera chaleur et originalité à la fête. Tour d’horizon de cette invention qui va régaler tous les convives. 

Coidori: à emporter absolument partout

Soyons francs, tous les amateurs de tournebroches le savent : le problème n°1 des équipements destinés à rôtir, c’est qu’ils sont volumineux, voire tout simplement attachés à un endroit fixe. Leur poids est aussi un sérieux obstacle pour les utiliser en toutes circonstances. Combien de fois, en pique-nique dans un magnifique coin de nature ou chez des amis, se dit-on : “ici, un barbecue ou un méchoui serait l’idéal” ? Avec le Coidori, fini les contraintes, c’est la liberté ! 
Son poids léger permet de le transporter facilement sur tous les sites où l’on souhaite cuisiner. Le grand avantage du Coidori est, en outre, de pouvoir rôtir des pièces de viande volumineuses alors qu’il n’occupe lui-même que très peu de place. C’est grâce à l’ingénieux système pour le replier dont l’ont pourvu les créateurs qui ont soigneusement réalisé son design unique. Dès lors, qu’il s’agisse de partir en vacances avec un coffre de voiture déjà chargé, ou de se rendre chez des amis pour un déjeuner estival improvisé, le Coidori est le compagnon parfait. 

Outre sa légèreté, son point fort est surtout son incroyable système de recharge électrique. Il se branche bien sûr sur les prises secteur en 220 volts comme les autres appareils électriques. Mais il dispose surtout d’un redoutable atout qui le rend aussi mobile qu’un simple téléphone portable. Grâce à sa prise pour connexion USB, il peut se charger et fonctionner sur toutes sources d’électricité compatible avec ce branchement. En particulier, il est possible d’utiliser les petites batteries portatives, désormais très répandues, qui permettent de l’utiliser loin de toute prise électrique murale, y compris donc en pleine nature ou au fond d’un jardin sans avoir besoin de rallonge ! C’est un avantage considérable, qui permet d’utiliser son Coidori à l’envi, et de saisir chaque occasion de se régaler sans être freiné par des problèmes d’organisation ni de logistique. 

Devenez le maître des braises

“Allumeeeer le feu”, c’est indispensable, mais ce n’est pas suffisant. Il est essentiel d’obtenir de belles braises avant de lancer la cuisson car les flammes en quantité trop abondante risquent de dégrader les aliments. Le Coidori permet de respecter le produit : placé devant la braise, et non directement au-dessus, il évite de les brûler. C’est un atout crucial, qui évite de passer son temps à modérer le feu de son barbecue, par exemple avec des poignées de sel destinées à calmer les flammes. 
C’est surtout meilleur pour la santé puisque cela évite d’ingérer des graisses brûlées. En effet, en coulant depuis la viande sur les braises, les graisses provoquent un phénomène de combustion qui comporte plusieurs effets négatifs: une fumée nocive, des flammes risquant d’endommager la viande, mais aussi des salissures parfois très tenaces. Avec le Coidori, utilisable en intérieur comme en extérieur, il est désormais très facile de réaliser une rôtisserie sans tous ces désagréments. 

D’autant, que le Coidori offre à la viande une cuisson uniforme et savoureuse. En tournant à la vitesse de 3 tours par minute, étudiée pour garantir le meilleur niveau de cuisson, le Coidori est un instrument de précision. Toutes les pièces de viande seront rôties à la perfection et de façon équilibrée. Autre avantage : inutile de piquer la viande pour la retourner, ce qui permet de conserver tous ses riches arômes et d’éviter que la graisse coule trop vite sur les braises. Cette opération est possible grâce à ses deux lardoirs fournis, ces grandes fourchettes qui permettent de caler la viande à rôtir, et à sa broche en inox d’une longueur de 90 centimètres. On s’interroge parfois sur la quantité de braises, et donc de charbon, nécessaire à une cuisson réussie. Il est recommandé d’utiliser environ le double du poids de la viande en charbon.

Barbecue ou plancha ?

C’est la grande question que se posent tous les amoureux de cuisine en plein air et de rôtisserie: plancha ou barbecue ? Le Coidori permet de résoudre le dilemme ! Rapide comparatif des différentes solutions et options. 

La plancha repose sur une technique relativement simple mais qu’il convient de maîtriser : saisir les aliments à haute température puis baisser l’intensité de la plancha pour achever la cuisson. Elle permet plus aisément que le barbecue traditionnel une cuisson homogène et régulière. Le Coidori, avec son système de rotation, cumule les avantages des deux techniques : la belle cuisson de la plancha, doublé d'un appétissant parfum de barbecue. 
Côté fumées, on considère souvent que la plancha en dégage davantage que la cuisson sur grille et charbon. Cette dernière doit être bien utilisée pour que les graisses ne s’écoulent pas sur la braise et ne provoquent pas de flammes ni de fumées. Le Coidori permet, là encore, d’éviter tout désagrément, grâce à sa cuisson sur broche, placée devant les braises et non directement sur elles. 

Côté installation, qu’elle soit électrique ou au gaz, la plancha peut-être mobile, tout comme le barbecue, mais ce n’est pas sa fonction première et il peut arriver que le poids de ces outils culinaires dissuade de les transporter trop fréquemment. Le Coidori a été pensé justement pour accompagner les expériences culinaires les plus diverses, au camping comme lors d’une fête de club sportif. 

Enfin se pose généralement la question du coût. Selon les options choisies, la qualité des matériaux et les marques, les planchas sont en moyenne d’un prix plus élevés que les barbecues. Bien entretenus, les deux peuvent durer plusieurs années mais il faut envisager un investissement significatif pour des modèles solides. Match nul donc entre ces deux modes de cuisson. Là encore, le Coidori peut représenter une alternative originale et avantageuse: économique, il étonnera de longues années par sa solidité, pensée pour une utilisation fréquente avec des viandes d’un poids significatif comme de petits agneaux ou de gros gigots. 


Mon tournebroche: achat ou location ?

L’achat d’un tournebroche peut faire réfléchir certains utilisateurs, tentés de s’orienter davantage vers une solution de location ponctuelle, et qui s’interrogent parfois sur les capacités de stockage à leur domicile (dans un garage ou une remise, par exemple). Le véritable critère à prendre en considération est la fréquence d’utilisation mais aussi le nombre de convives généralement attendus. Pour une utilisation très régulière, la location peut rapidement s’avérer onéreuse et il est préférable de s’orienter vers l’investissement dans un achat définitif. En effet, il faut prévoir non seulement les frais de location, mais aussi souvent de caution à déposer, et toujours de transport. Ces frais “annexes” peuvent rapidement faire flamber la facture ! Enfin, il existe de fortes contraintes de disponibilité : il faut être assuré de pouvoir louer le tournebroche de son choix aux dates de l’événement. Impossible, par exemple, d’improviser un méchoui entre amis sur son lieu de vacances... 

Le Coidori permet de lever tous ces obstacles. Son prix économique le rend très rapidement plus rentable que des locations, même ponctuelles. Ses avantages techniques lui donnent une grande praticité. Son équipement complet bénéficie d’un système de rangement optimal qui permet de l’emporter partout avec soi. Prêt à l’utilisation, il peut être employé dans toutes les occasions, même les plus impromptues, d’autant que son système de recharge USB en fait un tournebroche tout-terrain. il présente ainsi tous les avantages d’une location cumulés avec les points forts d’un achat. C’est indubitablement l’acquisition ou le cadeau idéal pour les aficionados de viandes grillées aux yeux desquels les contraintes pratiques sont importantes à prendre en compte.

Conseils d’utilisation et d’entretien

Eté comme hiver, en intérieur comme en extérieur, le Coidori peut être utilisé pour rôtir une exceptionnelle variété de viandes, puisqu’il affiche une belle capacité de 10 kg: volailles, gigots, cochons de lait, petits agneaux, rôtis divers, pièces de gibier...Sa mise en place est d’une extrême simplicité et très rapide: il suffit de le placer parallèlement au foyer de braises, qu’il convient de rassembler sur les points que l’on souhaite davantage chauffer. Grâce à son moteur réglable en hauteur, cette manoeuvre est facilitée et son support de broche permet d’y déposer les viandes sans peine. 

Pour ce qui concerne l’alimentation électrique, le tournebroche Coidori est livré avec tous les branchements nécessaire à son fonctionnement : un branchement secteur bien sûr, mais aussi le cable USB qui permet de le connecter à toutes les sources compatibles d’alimentation, notamment toutes les marques de batteries portatives. 
Très pratique d’utilisation, le Coidori est également aisé à entretenir. Ses concepteurs ont voulu que son nettoyage puisse être réalisé en toutes circonstances sans difficulté. Ainsi, après chaque utilisation, ce nettoyage se fait à l'aide d'eau et de savon. Nul besoin, donc, de produit particulier, mais il convient de veiller à bien ôter tous les résidus qui pourraient nuire à l’hygiène ou à la sécurité lors des utilisations ultérieures. 

A noter que le Coidori, comme tous nos articles, bénéficie d’une garantie de 2 ans pièces et main d'œuvre. LA CUISSON dispose des pièces détachées et d'un service de réparation dans ses locaux et veille à offrir un SAV de qualité à ses clients, grâce à un interlocuteur unique. Dans chaque colis de livraison du Coidori est fournie une facture avec TVA comprise tenant lieu de certificat de garantie: elle doit être conservée précieusement.

Idées recettes à réaliser avec le Coidori

Le Coidori permet de réaliser les recettes les plus classiques comme les plus tendance. L’essentiel est de bien choisir sa viande et de laisser parler sa créativité. Voici quelques idées pour transformer une simple barbecue party en véritable voyage des sens et des saveurs. 

Savez vous Braai-er ? 
En Afrique du Sud, le barbecue n’est pas seulement un mode de cuisson, c’est une véritable religion et un art de vivre. Un nom symbolise cette vénération : le “braai”, qui vient de la langue afrikan et signifie tout simplement “rôtir”. Le braai est un moment de retrouvailles et joue un rôle social très important. Il est possible de goûter aux saveurs envoûtantes du Braai en marinant des viandes comme la longe de porc dans un mélange à base de sauce tomate, de vinaigre de vin, de moutarde, sauce worcestershire, agrémenté de paprika, de sucre et bien sûr d’ail, de gingembre et d’épices spéciales Braai. Dépaysement garanti ! 

Le méchoui : la tradition a du bon 
C’est indiscutablement le grand classique des banquets, fêtes printanières et estivales et de plus en plus, des repas de mariage. Originaire d’Afrique du Nord, ce plat d’agneau était à l’origine préparé par les nomades qui réservaient certains agneaux de leurs troupeaux à ce plat de fête. Le secret d’un mechoui réussi réside dans l’utilisation d’un mélange d’huile et de beurre fondu qui, badigeonné de façon régulière pendant la cuisson, donne un aspect délicieusement craquant à la peau. Une marinade au Ras-El-Hanout, mélange d’épices à couscous, la veille, donne une saveur exceptionnelle à la viande. 

Le gâteau à la broche : la touche sucrée 
De la farine, des oeufs, du sucre, de la fleur d’oranger, et c’est à peu près tout ce dont on a besoin pour réaliser un superbe gâteau à la broche, qui fascine toujours par sa forme conique. Véritable star au Japon, célébré par une confrérie en Aveyron et dans les Pyrénées, il est aussi apprécié dans le Nord de l’Europe, comme en Allemagne où il s’appelle Baumkuche, le “gâteau-arbre”...Avec le bon tournemain, ce sera une utilisation du Coidori qui surprendra à coup sûr les convives !

Mieux qu'une explication du produit ...

... Une présentation en vidéo pour achever de vous exposer ses nombreux avantages.

Produits associés

Partager ce contenu